Découvrir‎ > ‎

Qu'est-ce que la chaire ?

L’idée de la Chaire Entrepreneuriat Social est née en 2000, lors d’une discussion entre Anne-Claire Pache et Thierry Sibieude, professeur titulaire de la Chaire depuis sa création, sur un quai de métro à Boston. Anne-Claire Pache, maintenant Directrice Générale Adjointe de l'ESSEC en charge de la formation initiale, étudiait alors après son cursus à l'ESSEC l’administration de non profit organisation à la Harvard Business School. Thierry Sibieude, professeur à l'ESSEC spécialiste des questions de développement durable, était quant à lui élu local et président d’une association pour l’accueil des personnes handicapées mentales. Tous deux sont partis du constat d’une insuffisance des outils de gestion dont est équipé le secteur non-lucratif, et d’une nécessité d’adapter les outils du secteur lucratif aux entreprises sociales et aux structures de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations…).

Anne-Claire Pache et Thierry Sibieude ont obtenu la confiance et le soutien d’un puissant réseau de partenaires, levé des fonds et construit une offre pédagogique centrée sur la création et le management des organisations à finalité sociale, qui bénéficie chaque année à 20 à 25 étudiants de la Grande école. 
Très attachée à la pratique de l'innovation sociale et à l’ancrage dans la réalité du “terrain”, la Chaire a lancé dès 2003 le programme d'“Egalité des chances” de l'ESSEC avec l’action “Une grande école, pourquoi pas moi ?” puis en 2005 le premier incubateur social français , “Antropia”

L’enseignement n’a pas cessé d’évoluer depuis : à partir de 2008, l’ESSEC est devenue le correspondant français de la GSVC, un concours de business plans sociaux orchestré par Berkeley. En 2011, la Chaire a accueilli une “petite soeur”, la Chaire Philanthropie. En parallèle, des formations en ligne ont commencé à voir le jour et des MOOCs (Massive Open Online Courses) ont été lancés sur différentes thématiques de l’entrepreneuriat social, de son financement et de l’innovation sociétale en général. 

L’enseignement et l'accompagnement des entrepreneurs ont naturellement abouti sur des travaux de recherche : depuis longtemps, la Chaire travaille sur la mesure d’impact social, le changement d’échelle ou encore la co-création entre acteurs privés, associatifs et publics. 

Pour en savoir plus sur l’histoire et les activités de la chaire, n’hésitez pas à parcourir le site et à lire l’ouvrage d’Anne Dhoquois, Raconter l’entrepreneuriat social, de l’enseignement à la pratique.